Archives par mot-clé : featured

Jeune recherche : quelle bande dessinée ?

Après m’être intéressé aux axes de recherche et aux contextes institutionnels des thèses sur la bande dessinée, je vais à présent rentrer dans le vif du sujet, dans le détail des travaux.

L’aperçu sur les axes de recherche aura montré à mes lecteurs à quel point la majorité des études universitaires sur la bande dessinée se concentrait sur deux dimensions du média : l’oeuvre et l’artiste. Bien souvent, l’étude d’une oeuvre est au centre du travail, et à cet égard la relative prédominance des études littéraires est elle aussi significative.

Partant de ce constat, il me semblait utile de questionner la nature exacte de cet « objet » bande dessinée. Car s’il s’agit d’étudier la bande dessinée, de quelle bande dessinée parlons-nous ? En quelques mots, c’est sur le corpus d’oeuvres étudiées dans les thèses, ou d’auteurs analysés, que je vais me consacrer à présent.

Continuer la lecture de Jeune recherche : quelle bande dessinée ?

Jeune recherche : une géographie trans-institutionnelle

Pendant les mois de décembre 2014 et janvier 2015, j’ai interrogé une vingtaine de jeunes docteurs et doctorants travaillant sur la bande dessinée, comme objet central ou périphérique. Les entretiens menés constituent la matière première de la série d’articles « Jeune recherche en bande dessinée » qui vise à explorer la place attribuée à la bande dessinée à l’université dans les recherches les plus récentes. La transcription des entretiens sera publiée entre février et avril sur Phylacterium.

Avant d’entrer plus directement dans les méthodes et pratiques de recherche, je souhaite m’arrêter une dernière fois sur le contexte institutionnel de la réalisation des thèses. Je vais cette fois m’interroger sur les pratiques d’intégration et de mises en réseaux des jeunes chercheurs, à la fois au sein de l’université au sens large, et dans le milieu des chercheurs travaillant sur la bande dessinée. Pour cela, il me faut examiner d’abord quantitativement, puis qualitativement, les choix des jeunes chercheurs en matière d’institutions, de directeurs de recherche, et de réseaux au sens large. Peut-on identifier des « lieux », physiques, virtuels ou intellectuels, qui participent à la cohésion et au rassemblement de ces jeunes chercheurs ?

Continuer la lecture de Jeune recherche : une géographie trans-institutionnelle