Les représentations du corps humain

Stéphane Valter lance un appel à communication pour une journée d’étude organisée à l’université du Havre : « Les représentations du corps humain ». Cette proposition sera certainement à même d’intéresser nombre de chercheurs travaillant sur l’illustration ou la bande dessinée, tant ces représentations occupent une place importante et prennent des formes variées. Il serait par exemple intéressant (avant le 1er décembre) d’explorer plus avant les tenants et aboutissants de ce qu’Harry Morgan nomme la « marionnette graphique » (Principe des littératures dessinées, L’An 2, 2003, p. 281) et de la comparer ou mettre en tension avec des représentations relevant d’une forme de grotesque anatomique sensible par exemple dans l’œuvre de Richard Corben (voir à ce propos notre article disponible ici).

Les représentations du corps humain

Expressions littéraires, manifestations artistiques, témoignages historiques et enjeux idéologiques

L’Université du Havre organise une journée d’études interdisciplinaire qui, cette année 2014, sera consacrée aux diverses représentations du corps humain, au cours des siècles et selon les différentes cultures. Les études porteront aussi bien sur les expressions littéraires, les manifestations artistiques, les témoignages historiques et les enjeux idéologiques.

Les domaines de recherche sont donc ouverts. La diversité des champs d’études aura pour objectif de montrer la richesse du sujet, son importance et son impact au cours des siècles, tout en essayant de trouver des points communs dans les diverses visions et représentations dont il a fait l’objet. Le corps pourra être vu en tant qu’objet culturel, le langage du corps dans le contexte quotidien et rituel étant suffisamment riche et développé pour pouvoir produire du sens.

Autrement dit, le corps peut être représenté comme un système de signes, ce qui permet d’aborder le sujet sous angles différents et de proposer des sujets variés et enrichissants.

Sa représentation a été plus au moins acceptée aux cours des âges et dans les diverses cultures, et les valeurs qui s’y attachent vont de la simple image anonyme ou personnifiée, où les hommes se regardent comme dans un miroir rassurant, jusqu’aux représentations religieuses, mythologiques ou allégoriques.

Modalités de soumission

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir un titre et un résumé de l’intervention proposée.

Date limite de dépôt : 1 décembre 2013.

Les interventions ont vocation à être publiées dans EOLLE, la revue en ligne et à comité de lecture du GRIC

Lieux

  • salle de réunion PRSH – 25, rue Philippe Lebon
    Le Havre, France (76)

Contacts

  • Stéphane Valter
    courriel : stephane [dot] valter [at] gmail [dot] com

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *