Humour : les mots et les choses

La revue Humoresque lance un appel à communication pour un dossier coordonné par Will Noonan intitulé : « Humour : Les mots et les choses. Problèmes conceptuels et terminologiques des recherches sur l’humour, le rire, le comique ». Cette proposition propose ainsi d’interroger l’humour au regard de termes, ou plus exactement d’un lexique qui il est vrai pose problème : quelle différence exacte faire entre « ironie » et « satire » ou entre « parodie » et « pastiche » ? Des chercheurs travaillant dans le champ de la culture graphique, et en particulier sur le dessin, pourraient tout-à-fait faire bénéficier ce dossier de réflexions peut-être même susceptibles de renouveler le sujet. Il ne s’agirait plus en effet de simplement réfléchir sur des mots, mais également sur des images et sur des formes relevant d’un mode d’organisation du récit : des notions aujourd’hui aussi floues que celles de « strip » ou de « gag », sans parler de caricature, pourraient ainsi être examinées et il conviendra de compléter cette liste avant le 30 septembre prochain.

Humour : Les mots et les choses. Problèmes conceptuels et terminologiques des recherches sur l’humour, le rire, le comique

Date limite : 30 septembre 2013

Humoresques No. 39 – Printemps 2014 – Appel à contributions

Textes réunis par Will Noonan

Pour son 39ème numéro, prévu au printemps 2014, Humoresques invite des contributions explorant les problèmes conceptuels et terminologiques liées à la recherche sur le comique, le rire et l’humour.

Souvent relégués aux marges des disciplines traditionnelles, le comique, le rire et l’humour se sont peu à peu établis comme champ d’étude « sérieux ». Or la terminologie et les distinctions conceptuelles restent souvent confuses, effet dû non seulement au caractère interdisciplinaire de ce nouveau domaine ou à sa marginalité relative mais aussi à la nature d’une matière notoirement réfractaire à la définition. Malgré de nombreux efforts d’éclaircissement, il semble, paradoxalement, que la multiplication des travaux ne fait qu’aggraver la situation. Au vieux problème de définir l’humour (« le péché mignon des anglicistes français », disait Robert Escarpit ; une question de couleurs, pour Dominique Noguez…) s’ajoute un souci plus nouveau : celui de naviguer entre acceptions large ou restreinte, entre sciences humaines et sociales – voire d’élaborer une « archéologie » du domaine quelque peu sur le modèle de l’« Encyclopédie chinoise » de Borgès si drôlement évoquée par Michel Foucault dans Les Mots et les choses dont le titre inspire cet appel.

Dans quelle mesure, donc, pouvons- ou devons-nous distinguer entre « comique », « rire », « humour », « nonsense », « ironie », « parodie », « satire » ou de nombreuses autres notions apparentées ? Jusqu’où pousser ces distinctions, et à quelle fin ? Quelle importance accorder aux rapports entre les disciplines, aux anciens ou nouveaux médias, aux langues et aires culturelles, à l’informatisation et à l’internationalisation de la recherche ? Et comment travailler au mieux, enfin, pour une mise en commun des contributions des chercheurs du monde entier ?

Les propositions d’article (2000 signes maximum) sont à envoyer à l’adresse humoresques39@gmail.com pour le 30 septembre 2013.

Les textes définitifs (15.000-25.000 signes maximum, notes et bibliographie comprises) sont à envoyer pour le 1er décembre 2013. N’oubliez pas de consulter les consignes de présentation disponibles sur www.humoresques.fr.

Responsable : HUMORESQUES

Url de référence :
http://www.humoresques.fr

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *