Historiographies dessinées

Pierre-Laurent Daurès, Adrien Genoudet et Vincent Marie organisent de décembre à juin prochain un séminaire intitulé : « les écritures visuelles de l’histoire en bandes dessinées ». Se déroulant aux Archives Nationales et à l’institut du Temps Présent, et recevant plus d’une dizaine d’intervenants, l’événement entend interroger « la mise en récit de l’Histoire par le biais des constructions visuelles » et s’inscrit donc dans le champ de l’historiographie. À lire le programme que nous reproduisons ci-dessous, on peut en effet penser que les organisateurs ont souhaité placer au centre des débats des réflexions sur l’écriture de l’histoire : « l’ingéniosité de l’historien » qu’évoquait Lucien Fèvre en 1959 dans ses Combats pour l’histoire prend ici des allures graphiques puisque ce sont bien les modalités d’une narration du passé qu’il s’agit d’interroger, et ce dans une perspective que les organisateurs esquissent clairement en évoquant « la place des différents travaux de réappropriations visuelles des auteurs (utilisation de documents historiques, d’images d’archives, etc.) ».

17112014EcritHistoireIMA1

Joe Sacco, La grande guerre. Le premier jour de la bataille de la Somme, Futuropolis, 2014 (détail).  © Futuropolis

On peut ainsi penser que sera notamment examiné le rapport de la bande dessinée au document, champ riche s’il en est puisque cette dernière notion peut aussi bien déterminer un ustensile (servant à dessiner) qu’un modèle (de véracité narrative) ou un problème (quant à la liberté et « marge de manœuvre » du créateur). Et il reviendra aux organisateurs de présenter les spécificités de cette « mise en récit » du passé, ou plus exactement de présenter ce qui la caractérise vis-à-vis de notions comme « fable » ou « fiction ». Ils pourront pour ce faire s’appuyer sur la dernière thématique de Comicalités, « Histoire et bandes dessinées : territoires et récits » et nous invitons nos lecteurs à assister à ces séances qui débutent le 1er décembre prochain et dont le programme complet est par exemple disponible sur le site Main négative d’Adrien Genoudet.

 Les écritures visuelles de l’histoire dans la bande dessinée

La bande dessinée, dans sa forme, par le dessin, par son « langage » et par les différentes appropriations qu’elle implique produit et diffuse des écritures visuelles de l’Histoire. Organisé et animé par Pierre-Laurent Daurès, Adrien Genoudet et Vincent Marie – avec le soutien de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image – le séminaire sur Les écritures visuelles de l’Histoire dans la bande dessinée : enjeux et pratiques a pour vocation, à travers des rencontres avec des auteurs, des analystes de la bande dessinée et des historiens, de se confronter à la manière dont la bande dessinée met en gage de nombreux processus d’écriture de l’histoire par le biais du visuel et dont elle participe de la lisibilité et de la visibilité de l’Histoire.

Henry Rousso le notait justement dès 1984 dans la revue Vingtième Siècle : « Au total, la bande dessinée actuelle offre une lecture originale de l’Histoire du temps présent »
Pour cela, ce séminaire interrogera sur la place des différents travaux de réappropriations visuelles des auteurs (utilisation de documents historiques, d’images d’archives, etc.), de la mise en récit de l’Histoire par le biais des constructions visuelles, de la diffusion et de la réception des œuvres bédéistiques dans différents contextes historiques. 
Il analysera également la manière dont la bande dessinée s’approprie de nombreux thèmes contemporains chers à l’historien : la mémoire, le témoignage, la micro et la macro histoire, les temporalités, etc. Enfin, nous aimerions surtout comprendre comment la bande dessinée construit et diffuse des imaginaires « historiques » qui influencent, dans le cours du temps, notre perception visuelle de l’Histoire.

Programme du séminaire

1er décembre 2014 Séance introductive en présence de Pascal Ory. 
Séance aux Archives Nationales de 15h à 17h30.
Invité Pascal ORY (Professeur des Universités – Paris I Panthéon Sorbonne).

26 janvier 2015 La grande figure historique : objet d’histoire, objet bédéistique. 
Séance aux Archives Nationales de 15h à 17h30. 
Invités Christian AMALVI (Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paul-Valéry Montpellier III) ; Cédric ILLAND (Editeur en charge de la collection « Ils ont fait l’Histoire » – Glénat).

9 février 2015 Récits mémoriels, représentations des traumatismes historiques et constitution d’un réseau visuel. 
Séance aux Archives Nationales de 15h à 17h30. 
Invités Isabelle DELORME (doctorante au Centre d’histoire, Sciences Po Paris (Les récits mémoriels historiques en bande dessinée) ; Nathan RÉRA (Docteur en Histoire de l’art, auteur, entre autres de Rwanda, entre crise morale et malaise esthétique – Les médias, la photographie et le cinéma à l’épreuve du génocide des Tutsi (1994-2014), 2014)

23 février 2015 Le « médiévalisme » dans la bande dessinée américaine – 1929-1945
Séances au CNRS – Institut de l’Histoire du Temps Présent de 15h à 17h30. 
Invités William BLANC (Doctorant en histoire médiévale, auteur dans la revue KaBoom et de Les Historiens de garde , 2013) ; Jean-Paul GABILLIET (Professeur Université Bordeaux III en Études nord-américaines, auteur de Des Comics et des hommes : histoire culturelle des comic books aux Etats-Unis , 2004).

10 mars 2015 Les mystères de l’Egypte ancienne dans la bande dessinée : petite fabrique d’un imaginaire historique.
Séance au CNRS – Institut de l’Histoire du Temps Présent de 15h à 17h30.

31 mars 2015 Immigration et bande dessinée – séance de projection.
Séance au CNRS – Institut de l’Histoire du Temps Présent de 15h à 17h30. 
Projection du film au Cinéma des Cinéastes (date communiquée ultérieurement) Invité Clément Baloup (auteur et dessinateur – Quitter Saïgon , (La boîte à bulles, 2010) et/ou Zeina Abirached (auteur et dessinateur – Mourir partir revenir le jeu des hirondelles (Cambourakis, 2008)
Projection du film de Vincent MARIE et Antoine CHOSSON, Bulles d’exil (2013).

10 avril 2015 Appropriations des images et écritures visuelles de l’Histoire : dessiner le passé. Rencontre avec David Vandermeulen. 
Séance à la Bibliothèque Nationale de France de 17h à 19h. 
Invité David VANDERMEULEN (auteur et dessinateur – notamment de la série Fritz Haber, chez Delcourt).

22 mai 2015 Le temps hors des cases : pratiques intermédiales et bande dessinée – Rencontre avec Séra. 
Séance à la Bibliothèque Nationale de France de 17h à 19h. 
Invité SÉRA (auteur et dessinateur – notamment de Impasse et Rouge (1995), L’eau et la terre (2005) et Lendemains de cendres (2007)).

5 juin 2015 L’archive fiction d’histoire – La première guerre mondiale : Kris et Maël 
Séance à la Bibliothèque Nationale de France de 17h à 19h. 
Invités KRIS (scénariste de bande dessinée et auteur de Notre mère la guerre ) et MAËL (dessinateur de Notre mère la guerre).

Séminaire organisé et animé par Pierre-Laurent DAURÈS (enseignant à l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image et à Sciences Po, critique sur le site Du9.org), Adrien GENOUDET (Doctorant à Paris VIII et doctorant-associé à l’IHTP) et Vincent MARIE (Docteur et agrégé d’Histoire, chercheur associé à l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines et à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3).

Lieux : Institut de l’Histoire du Temps Présent, site Pouchet / Archives Nationales, site Paris (75003) / Bibliothèque Nationale de France

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *